Curé Jacques Gaucher      
     
     
    Retour
2010
     
 
 
   
   
   
   
   
   
     
OVNIPORT
     
     
     
     
     
     
     
     
Haut de page
     
     
************
     
     
La commission RECHERCHE et DEVELOPPEMENT s'est réunie au grand qu'on plait tous les dimanches. Elle est heureuse de vous faire part de quelques suggestions qui vous permettront de réaliser des économies de temps, d'énergie et d'argent et de contribuer ainsi à la préservation de votre pouvoir d'achat.
     
     
     
     
     
     
     
     

Haut de page

************

     
             
     
LE QUIZ QUI EST QUI
     
     
     
     
***************
     
     
     
     
     
     
Haut de page
     
     
NOMS DES CONSEILLERS EN 2004
     
       
Noms des Conseillers
   
N° photos
     
        M BRUNET Aimé            
        Mme FRESNEAU Monique            
        M GADOR Bernard            
        M GAUCHER Jacques            
        M GIRARD Robert            
        Mme JIMBLET Pascale            
        M LE TEXIER Robert            
        M MARTEAU Jean Michel            
        M ROLLAND Jacques            
        Mme SIROT Béatrice            
        M THIBAULT Sébastien            
       
Haut de page
     
     
***************
     
     
Cimetière
     
     
Comme vous le savez sans doute, une nouvelle réglementation oblige les particuliers à inscrire une épitaphe sur la stèle de leurs défunts, (loi du 10 janvier 2002, article de la mort et suivants). Dans l'esprit du législateur, il s'agit de donner à chacun la possibilité de laisser une trace dans l'histoire et de contribuer ainsi à l'enrichissement du patrimoine immatériel de l'humanité. A l'intention des personnes qui manqueraient d'inspiration, au moment de l'expiration, voici quelques suggestions prises sur le vif.
     
     
     
     

Haut de page

Actualités du bulletin municipal 2011

 

     
     

La rumeur


On dit qu'elle serait morte. Finie ! Disparue ! Certains disent qu'elle serait enterrée aux côtés de ses sœurs Ragotte et Baliverne. Les coupables ? Peut-être ceux qui n'arrêtaient pas de dire qu'ils voulaient tordre le coup à la rumeur, la faire disparaître. Le village perd ainsi une partie .de son identité, et donc une partie d'un patrimoine que les anciens et les nouveaux avaient patiemment construit, de fil en aiguille, pied à pied et de bouche à oreille. Les coupables ? Certains disent que trop de rumeur tue la rumeur. Oui, c'est ce qu'on dit, encore un bruit !. Finalement c'est peut-être la rumeur elle-même qui fait courir ce bruit et qui prétend qu'elle est morte, pour mieux nous tromper. En tout cas, sur sa tombe on peut lire " mieux vaut cacher une vérité qui dérange et fait mal, que dévoiler un mensonge qui fait du bien ". Preuve qu'elle existerait encore la rumeur !

     
   
Haut de page
   
     
***************
     
     
Actualités du bulletin municipal 2012
     
     
     
     

LE CIMETIERE.......ENCORE ET TOUJOURS......ET POUR L'ETERNITE

L'heure est grave. Nous allons devoir envisager une extension de l'extension en vertu d'une nouvelle loi sur le principe "pollueur payeur". Cette loi nous oblige à enterrer toutes les promesses qui ont été faites et qui n'ont pas été tenues.

Tout d'abord les promesses scientifiques depuis 1962. Ils nous avaient promis des robots partout, pour faire le ménage, laver les carreaux, taper le courrier, nous coiffer le matin, des pilules à chaque repas. Normalement si tout s'était passé comme promis, nous devions nous déplacer de ville en ville en hélicoptère portatif, et il y aurait même des machines pour corriger nos fotes!!!

Ensuite les promesses des politiques, la santé pour tous, la pauvreté à la porte, la fin de la délinquance, et même un pouvoir d'achat à faire pâlir certains joueurs vedettes du PSG etc.

Et puis toutes nos promesses à nous, celles qu'on fait à l'approche de la nouvelle année : demain j'arrête de fumer, j'arrête de manger du chocolat, j'arrête de lancer des rumeurs, je me mets à la gym etc.

Et enfin, toutes les promesses qu'on a entendues ici même à Maisonneuve sur la création d'un OVNIPORT, ou d'une déviation pour contourner les embouteillages du Bourg Bernard etc.

Savez-vous qu'on a calculé qu'une seule promesse orale consomme en moyenne 500gr d'oxygène et rejette 600gr d'oxyde de carbone dans l'atmosphère.De plus comme ces promesses ne sont que du vent qu'on brasse, des promesses en l'air, les effets néfastes se font sentir jusqu'à l'autre bout de la planète car ils forment une nébuleuse que les scientifiques appellent la "ragosphère" qui embrune les cerveaux et réchauffe l'atmosphère.

Pour limiter cett pollution, le moyen le plus simple est d'équiper nos rues de petites éoliennes qui seraient actionnées par les flots de promesses, les torrents de rumeurs émis par tous ceux qui brassent du vent. Bien sûr toute cette opération a un coût qui a été chiffrée, mais la bonne nouvelle, c'est que la rumeur dit d'un riche mécène anonyme a promis de prendre à sa charge la majeure partie des frais. Ce bon samaritain est facile à reconnaître, il a une éolienne dans la tête.

Et enfin, le comité scientifique du village a helucubré qu'on pouvait faire des économies. En installant d'un côté du village toutes les personnes qui brassent de l'air, et de l'autre côté toutes celles qui nous pompent l'air, on peut créer une ventilation double flux, une sorte de climatisation naturelle, ragothermique et balivernopropulsée.

Les archives de l'école

Nous avons retrouvé les archives !!... grâce à un robot. Enterrées au fond d'un puits de science. Et dans ces archives il y avait un bêtisier goulûment confectionné par notre instituteur. Nous avons supprimé le nom des auteurs des perles. Suite à une leçon sur la formation des pluriels voici ce que l'instituteur avait relevé.

LE pluriel d'une bière , réponse : des haltères ...parce qu'on dit une bière désaltère.

Pour la suite, les réponses sont mélangées, à vous de les remettre dans le bon ordre.

 

     
 
Haut de page
     
 

Actualité du bulletin municipal 2013

A L E R T E !!!!!!!!

     
 

De profundis morpionibus .... Non requiescant in pace !
Alerte !!! C'est une véritable catastrophe écologique qui nous attend si on n'y prend garde.
Le comité en charge de l'environnement vient de constater que le morpion est une espèce en voie de disparition. Son habitat naturel, la toison pubienne, est gravement menacé par la vogue de l'épilation intégrale, voire définitive, tant chez les femmes que les hommes. Le marché mondial des produits dépilatoires explose, avec une croissance annuelle de 8%, menaçant les morpions d'extermination.
Encore une atteinte insupportable à la biodiversité des espèces. Ce massacre de la faune naturelle est donc dû à une déforestation galopante et impitoyable des poils à Maisonneuve et sous toutes les latitudes. Et c'est donc un pan entier de notre patrimoine naturel qui se trouve menacé.
Tout le monde reconnaît maintenant l'intérêt de préserver la biodiversité. A l'heure où des milliers d'espèces disparaissent avant même que les scientifiques aient eu le temps d'étudier leur potentiel thérapeutique, il serait dommage de se priver d'une espèce qui recèle peut-être les remèdes à nos maux actuels qui ravagent nos campagnes : la fièvre bubonique, les écrouelles, la ragomanie etc.
Pour les plus jeunes, rappelons que le morpion ressemble au crabe, en plus petit bien-sûr, et qu'une observation minutieuse au chalumeau électronique permet de le distinguer du crabe grâce à 2 caractéristiques : le morpion possède un regard torve, un sourire crapoteux et des zoreilles rayées de couleur jaune et noire ou noire et jaune selon la météo locale.
Par bonheur, notre comité a réussi à sélectionner et à reproduire une espèce très attachante, qui résiste à la plupart des insecticides, des herbicides, aux diaphorétiques, et même au fracas des turbulences flatulencielles.
Nous allons maintenant programmer un lâcher de morpions durant une de nos fêtes. Et si nos calculs balistiques sont bons, étant donné qu'un morpion peut changer de sexe en moins de 2 secondes, nous devrions parvenir à reconstituer rapidement ce patrimoine qui a fait la gloire de nos poilus dans les tranchées. Le Maréchal Joffre disait d'ailleurs à propos de nos soldats " Le fantassin français est comme un morpion, cet animal sublime qui meurt sur place et ne décroche jamais ".
Bien-sûr, les aigris de tout poil, même les plus velus vont encore maugréer et dire que ces histoires de morpions ne sont que des rumeurs, du vent qui circule de bouche à oreille. Mais les personnes averties, celles qui ont la puce à l'oreille, savent très bien que le mode de propagation n'est pas du tout le même, et on n'a jamais vu de morpion dans une oreille. De plus, jamais aucun vent n'a réussi à faire décrocher un morpion, même pas le vent de la rumeur. Ne prêtez donc pas attention aux gens qui ne manqueront pas de dire que ces histoires de morpions ne sont que des rumeurs, ce sont des menteurs, et le problème est que, pour semer le doute, certains menteurs n'hésitent pas à avouer qu'ils sont des menteurs. Mais quand un menteur dit qu'il ment, c'est qu'il dit la vérité puisqu'il faut croire l'inverse de ce qu'il dit. ' in rago veritas'

     
 
Haut de page
 
 
Lettre à Monsieur le Curé de Montgauguier
 
     
 
 
 
Haut de page
 
 
Jacques GAUCHER a quitté le conseil municipal en mars 2014 qui met fin à toutes ses idées ses rumeurs et informations très précieuses "ALERTE" "LES MORPION" "LES OVNIS" "ARCHIVES DE L'ECOLE..............etc ................merci Jacques
 

 

OVNIPORT RECHERCHE et DEVELOPPEMENT Le quizz Cimetière La rumeur Actualités du bulletin municipal 2012 Alerte Curé Jacques Gaucher Retour Cliquez sur les flèches